Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 21:47

[suite de la citation précédente]

    Dans l'Islam, celui qui rétablira apparaît dans plusieurs paroles du Prophète. Sans être nommé, il est appelé « le bien guidé », al-Mahdî ; et on peut présumer, vu l'immense amplitude de son autorité, que la venue du Mahdî sera le signal de l'accomplissement des espoirs éliatiques juifs et chrétiens. Les traditions islamiques attirent en effet l'attention sur une fonction planétaire qui, quoique située à l'intérieur de l'Islam, est d'une nature trop universelle pour ne pas se déployer au-delàà de ses frontières, et si ce n'est par une action délibérée et commandée, tout au moins par rayonnement. On ne peut pas exclure que des redressements actuellement impensables où que ce soit dans le monde, puissent, sous son égude, redevenir possibles, et en dehors de l'Islam aussi bien qu'à l'intérieur, dès que « le Jour de la Purification » aura supprimé les obstacles. C'est en référence à ce redressement préliminaire que le Mahdî doit effectuer comme anticipation au redressement messianique total, que Guénon a écrit le passage suivante : « Ce redressement devra d'ailleurs être préparé, même visiblement, avant la fin du cycle actuel ; mais il ne pourra l'être que par celui qui, unissant en lui les puissances du Ciel et de la terre, celles de l'Orient et de l'Occident, manifestera au dehors, à la fois dans le domaine de la connaissance et dans celui de l'action, le double pouvoir sacerdotal et royal conservé à travers les âges, dans l'intégrité de son principe unique. »

 

La Onzième Heure, Martin Lings

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Métaphysique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche