Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 17:25

 

Comment l'amoureux évanoui revint à lui-même et tourna son visage pour louer et remercier le Bien-Aimé

 

    Il dit : « Ô Anqâ de Dieu ! Lieu autour duquel tourne l'esprit dans son vol ! Je rends grâces que tu sois revenu de cette montagne lointaine de Qâf.

    « Ô Israfîl du lieu de la Résurrection de l'Amour, ô Amour de l'amour et du désiré de l'Amour !

    « Je désire, comme premier présent d'honneur que tu me feras, que tu poses ton oreille sur ma fenêtre.

    « Bien que grâce à ta pureté, tu connaisses mes sentiments, prêtes l'oreille à mes paroles, ô toi qui aimes ton serviteur !

    « Des centaines de milliers de fois, ô Prince unique, mes esprits se sont envolés par désir de ton oreille.

    « Que tu entendes, et que tu écoutes, et que tu souries de ces sourires qui donnent la vie,

    « Que tu prêtes attention à mes affaires, petites et grandes, et aux artifices de mon âme soupçonneuse :

    « Ma fausse monnaie, que tu connais bien, tu l'as acceptée comme pièces de bon aloi,

    « Pour l'audace de celui qui était insolent et égaré, ô toi auprès de la clémence de qui toutes les clémences ne sont qu'un atome.

[...] »

 

Mathnawî, Livre troisième, 4694-4703

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Islam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche