Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 21:03

Il est caractéristique de la langue arabe, manifestation probable de quelque particularité de la mentalité arabe, que la plupart des mots qui désignent le comportement humain soient des métaphores dérivées de la notion de mouvement le long d'une ligne droite. La Šarīʿa en est un exemple typique, auquel on peut ajouter celui de la Sunna, la Sīra, le Ṣirāṭ Mustaqīm du Coran, la arīqa des mystiques, lesquels sont tous des termes techniques de l'islam et beaucoup d'autres encore, tels que sabīl (une « voie » pour le droit), maḏhab (un « mode » de penser, donc une école ou secte), wağh (un aspect ou une manière, celle qui « fait face » à une certaine direction), ḍalāl (une erreur, qui fait dévier de la « voie »), maslak (le « cours » de l'action), dalīl (une preuve, ce qui montre la « voie »), etc.1

 

CARTER, Michael, 1972. « Les origines de la grammaire arabe », Revue des Etudes islamiques (RES), 40.

 

1 Des expressions comme nahğ al-balāġa, sīra, siyāsa, ṣawāb, qiṣṣa, mağāz, etc. prouvent par leurs étymologies que cette notion est profondément ancrée dans le mode de penser arabe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Langues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche