Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 23:04

 

  J'ai ainsi l'impression d'une organisation complète, rationnelle, méthodique, qui couvre tout l'Orient et l'unifie spirituellement et certainement aussi politiquement, malgré les divergences secondaires de race, de croyance, de religion. Derrière les symboles, les pagodes, les bonzes ou les lamas, il y a les Maîtres, les Gurus, les Nahldjorpas qui dominent l'Asie, Dieux vivants incarnés, détenteurs de secrets extraordinaires et d'une Sagesse qui n'est plus humaine... J'ai eu cette impression, autrefois, dans mes voyages en Afrique du Nord, (au Maroc surtout) et en Arabie du Sud, dans le Hedjaz et le Hasyr, devant la puissance spirituelle de l'Islam. Malgré les races, les nationalités, les situations politiques, le fidèle disciple de Mouhammed est d'abord Mahométan, puis ensuite français, égyptien, turc... Il y a des sociétés secrètes qui relient entre eux, par l'autorité de chefs en général inconnus, la multitude de ceux qui vivent sous le Croissant. Un mot, un signe et peut-être la vieille Europe, stupéfiée, verrait une étrange armée se lever dans tout le proche Orient... Selon des rencontres que j'ai faites, et des récits que j'ai parfois surpris, je crois que les chefs occultes de l'Islam et de l'Asie ne sont pas sans se connaître. Ce qui a sauvé jusqu'ici les civilisations occidentales des bouleversements est le fait que l'activité de ces chefs occultes est orientée spirituellement, et que certaines contingences qui auraient aussitôt soulevé l'Occident ont été appréciées à leur vraie valeur en Orient, où tout ce qui est matériel est justement considéré comme transitoire, éphémère et illusoire... Les buts des deux pensées de l'Orient et de l'Occident étant opposés, spirituels chez l'un et matériels chez l'autre, ce fut cela qui permit cet étrange empiétement de l'un et cette non moins étrange abnégation et passivité de l'autre. Il se pourrait fort que, certaines parties de l'Orient ayant goûté plus complètement au « poison » occidental, et ayant acquis ainsi les mêmes appétits de conquêtes individualistes, il y eût un violent sursaut de l'Oriental « matérialisé ». Peut-être le Japon pourrait-il servir d'illustration à mon affirmation...

 

A l'ombre des Monastères Tibétains, Jean M. Rivière

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche