Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 18:50

    À cause de leur application personnelle (iğtiḥād) et des divergences qui en découlèrent (tanāzzuʿ fī-hi), les gens se sont disputés (tanāzaʿa) à propos de la voie [soufie]. Un groupe a condamné les soufis et le soufisme, en affirmant qu’il s’agissaitd’innovateurs et qu’ils étaient en dehors de la sunna. Une telle condamnation, dont les propos restent célèbres, est mentionnée à propos d’un groupe d’imams. Ils ont été suivis [dans leur condamnation] par les gens du fiqh et du kalām. Un [autre] groupe a exagéré à propos [des soufis], prétendant qu’ils étaient les plus méritants (afḍal) et les plus parfaits (akmal) après les prophètes. [En réalité], ces deux positions extrêmes sont condamnables.

    La vérité, c’est que [les soufis] s’appliquent dans l’obéissance à Dieu, tout comme d’autres s’y sont appliqués. C’est pourquoi il y a parmi [les soufis], le rapproché de Dieu (al-sābiq al-muqarrab) de par son application et le modéré (muqtaṣad) qui fait partie des gens de la droite (ahl al-yamīn). Dans chacune de ces deux catégories, il y a celui qui, tout en s’appliquant [dans sa voie], s’est trompé ; ou bien un autre a péché, puis s’est repenti ou ne l’a pas fait.

 

L'épitre des soufis et des "pauvres en Dieu", Shaykh al-Islam Ibn Taymiyya, traduction Qais Assef

Version complète disponible ici :

http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00584673

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Islam
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche