Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 20:19

 

P1100532Le prêtre Pentchény adore le dieu Osiris

vers 1450 av. J.-C. (milieu 18edynastie)

calcaire peint

« Veuille le roi accorder une offrande à Osiris, qui est à la tête des Occidentaux, à Oupouaout, seigneur de la terre sacrée, à Anubis, seigneur de Ro-Sétaou, pour qu'ils accordent d'être bienheureux dans le ciel près de Rê, d'être puissant dans la terre près de Geb, d'être acquitté dans le cimetière près d'Osiris, de respirer l'odeur de la myrrhe et de l'encens, d'avoir une libation de vin et de lait, d'avoir le nécessaire à offrandes au complet, des offrandes en toutes sortes de fruits, de recevoir les pains qui montent devant (les dieux) sur l'autel des maîtres du grand temple, d'avoir un bel enterrement après la vieillesse, de rejoindre la terre à l'ouest de sa ville, de sortir en bavivant sous toutes les formes qu'il désire, pour le kadu prêtre-imy sétad'Onouris, le grand prêtre-ouâb, Pentchény, (fils de) la dame Touiou, né du prêtre-ouâbDadaÿ enfanté par la dame Ipou ».

C 211

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Archéologie
commenter cet article
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 18:04

P1100604

Dieux de Thèbes, Héliopolis, et Memphis : Amon-Rê, Rê-Horakhty, Ptah

Stèle dédiée par Tchia, trésorier d'un temple de Ramsès II.

« Amon-Rê, seigneur des trônes des deux terres, seigneur du ciel, roi des dieux, au grand prestige dans l'Héliopolis du sud (Thèbes), au parfait visage dans l'Héliopolis du nord, dieu vivant issu de l'océan primordial, qui illumine les deux terres de ses rayons, qui rajeunit de lui-même, en perfection, qui crée la semence des hommes et des dieux. »

E 7717

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Archéologie
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 12:17

P1100524.JPG

Stèle d'Intef, chancelier et rapporteur auprès du roi

règnes de Hatchepsout-Thoutmosis III (1479-1425 av. J.C.)

provient sans doute de sa tombe à Dra abou-l Naga

calcaire

C26


« … Il dit :

« Ô les vivants sur terre, tout homme, tout prêtre-ouâb, tout scribe, et tout prêtre lecteur qui entreront en cette tombe de la nécropole et qui aimez la vie, vous oublierez la mort, vos dieux locaux vous favoriseront, vous ne goûterez pas la terreur d'un autre pays et serez enterrés dans vos tombes vous transmettrez vos charges à vos enfants – que vous lisiez ces formules sur cette stèle en qualité de scribe, ou que vous les écoutiez – si vous dites :

Veuille le roi accorder une offrande à Amon, seigneur des trônes des Deux Terres, pour qu'il accorde mille pains, mille cruches de bière, mille morceaux de viande de bœuf, mille morceaux de viande de volaille, mille vases d'albâtre, mille pièces de tissu, [mille mesures d'encens, mille mesures d'huile] au ka de son Excellence, le noble, chancelier du roi de Basse-Egypte, Ami unique, homme de confiance du roi à la tête de son armée, qui mettait les troupes en branle, qui recensait les courtisans, qui entraînait les dignitaires, qui autorisait les nobles royaux à prendre place, le commandant des commandants, qui rassemblait des millions d'hommes, qui était à la tête des fonctions prééminentes, lui dont la situation était prééminente, l'excellent devant (tous), qui faisait monter les affaires des hommes (vers la justice royale), qui rendait compte de la situation des Deux Rives, qui traitait les problèmes en lieu secret, qui entrait (au palais) chargé de bien, qui (en) sortait comblé de faveurs, qui installait chacun à la place de son père, l'apaiseur, comblé de louanges, à la parole de qui les grands se levaient, qui assurait l'activité de la Porte, qui appliquait le règlement dans le Palais royal, Vie, Santé, Force, qui faisait connaître à chacun sa tâche, qui accordait la bonne réputation au [palais, qui suscitait] le prestige au sein du Grand Siège (= la salle du trône ?), qui imposait le silence au bavard, qui réalisait des merveilles, qui se déplaçait prudemment dans le lieu du silence, lui le peson de la balance du dieu parfait, qui conduisait les hommes vers leurs devoirs, qui parlait, en sorte que l'on agisse, si bien que cela se réalisait sur le champ comme ce qui sort de la bouche du dieu (= le roi), qui commandait à l'humanité pour recenser ses impôts dus au roi, qui s'occupait de toutes les terres étrangères et établissait les astreintes de leurs princes, lui dont la compétence était vaste dans la tenue des comptes, intelligent, qui connaissait la pensée du souverain, Vie, Santé, Force, lui, la langue parlante de l'Habitant du palais, les yeux du roi, le cœur du seigneur du palais, l'enseignement du pays tout entier, … le premier Rapporteur du Portail, le gouverneur de This, du nome d'Abydos, le responsable de toutes l'Oasis, le scribe excellent qui déchiffrait les écrits, Antef, acquitté. »

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Archéologie
commenter cet article

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche