Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 22:55

   C'est ainsi que l'athéisme veut cantonner le spirituel et la religion dans un espace privé de plus en plus confidentiel, chose d'ailleurs acceptée et même revendiquée par une majorité de personnes qui, tout en se déclarant croyantes, se contentent d'une participation épisodique et lointaine aux rites, et mènent une vie dichotomique, séparant vie ordinaire et vie rituelle. Ne réservant que quelques instants à la vie religieuse, ces personnes méconnaissent, le reste du temps, toute pratique des vertus, toute contemplation, toute élévation. La religion perd alors sa fonction de lien avec Dieu pour sombrer dans une religiosité morale, sociale et sentimentale, toute temporelle. Arguant des prétentions religieuses les plus extrêmes, mais reflétant au fond le même degré d'ignorance, d'aucuns voudraient, en les soumettant souvent par la contrainte, rallier toutes les composantes de la société à une conception purement spéculative et mentale qu'ils se font de la religion, conception qui n'est en fait qu'une illusion. L'intégrisme, puisque c'est bien de lui qu'il s'agit, se résume alors à une vulgaire instrumentalisation de la religion à des fins politiques et nationalistes. Malgré l'apparente opposition de ces deux tendances, elles ne sont que la résultante d'une méconnaissance du domaine spirituel, laquelle les conduit à se placer sur un terrain purement temporel.

 

AbdAllah Yahya Darolles, « La vie spirituelle dans la société laïque », dans le Cahiers de l'IHEI, n°10, année 2000, cité par Abd-al-Wadoud Gouraud dans son introduction à sa traduction de Le livre de la Science, d'al-Gazâlî.

Partager cet article

Repost 0
Published by Abou Marwan - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abou Marwan
  • Abou Marwan
  • : Extrait d'ouvrage sur l'islam, le soufisme et la métaphysique
  • Contact

Recherche